articles > Revue de presse > Les soirées médiévales > Un repas spectacle aux fastes médiévaux les 26 et 27 mai

Un repas spectacle aux fastes médiévaux les 26 et 27 mai

Publié par Com le 06-Jan-2007 00:50 (2791 lectures)

Presse Océan le 17 mai 2006 (Copyright Presse Océan)

Le 11 mai de l'an 1430, un repas est donné en l'honneur du seigneur Gilles de Laval, baron de Retz, maréchal de France et chanoine de Poitiers. Les 26 et 27 mai de l'an 2006, le même repas sera servi sous les halles de Machecoul en présence de Gilles de Rais et de sa cour.

smmenestrels_400

Les membres de l'association Rais Créations se préparent à projeter ces invités en plein Moyen Age et à leur offrir un spectacle de plus de trois heures avec des scènes de jonglerie, de danses, de combats d'épées, de cracheurs de feu, de défilés à cheval...


Les dessous des petits plats

Mais beaucoup se demandent comment sont préparés les menus de ces deux soirées. Frédéric Rollin, bénévole de l'association explique que la première étapes est la recherche des différentes recettes, faite à partir d'ouvrage de l'époque médiévale par Jacqueline Buron et son équipe. Elles sont ensuites réalisées et testées. Le menu est traditionnelement composé de sept services : vin de sauge ou vin d'épine accompagné d'oeufs de cailles, entrée foide, entrée chaude, la viande, le fromage, les desserts et l'hypocras et pates de fruits pour le 7ème service. « Seuls les 1er et 7ème services ne changesnt pas d'année en années, mais pour les cinqs autres, un effort et fait pour ne pas reproduire les mêmes recettes » précise le bénévole.


Manger les sept plats...

« Une fois que le choix est fait, continue Frédéric, un pannel de propositions est présenté à Jacquy Baudouin, chef du restaurant le Baobab de Port-St-Père, qui sera chargé de préparer les plats pour les 440 repas des soirées médiévales. Son point de vue professionnel permet de valider la faisabililté des recettes dans le budget imparti ».

Les desserts sont confectionnés sur place le jour du spectacle, les gateaux sont réalisés par une patisserie différente chaque année et le fromage par Pascal Beillevaire.


Naviguer à travers les articles
Article précédent 430 convives à la table de Gilles de Rais Deplacement du couillard Article suivant
Les commentaires appartiennent leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.