Les fous magiciens du Seigneur

manips

C'est en 2007, aux Soirées Médiévales de Machecoul, après moult mois de réalisation de décors et de mise en scène, que l'équipe de magie mis en place pour la première fois une grande illusion, "la Malle Enchantée", devant un public en 360 degrés, une difficulté très compliquée à adopter.

Des contraintes spatiales et l'exigence de ce groupe composé de quatres membres au fil des années, ont permis à l'illusion du repas spectacle de se perfectionner, autant dans les secrets que dans les mises en scènes évoluantes.

Une fois le tour de magie confirmé sous plusieurs saisons, l'expérience s'est reproduite à la Fête des fous dans un spectacle où nos deux personnages, le ménestrel hystérique et fou; Mouchet, et la douce et maline Mariotte viennent à se rencontrer pour défendre avec beaucoup d'humour leur adresse dans cette discipline si peu connue en occident à l'époque.

La conception des tours de magie se fait évidemment dans une confidence totale.

Les décors, les peintures, les musiques composées et les chorégraphies sont écrites entièrement en secret spécialement pour les spectacles de l'association.

Une expérience humaine qui pousse de plus en plus à affronter les limites de la physique et demande une créativité sans fin.

En passant par la célèbre boite Zig Zag, ou la Turn box, mais aussi par des apparitions et disparitions d'animaux de toute taille en une fraction de seconde, et enfin des tours d'échange entre partenaires, la magie, malgré ce que l'on peut en penser, est une discipline très sportive, mêlant à la fois la danse et la comédie, nécessitant beaucoup de confiance envers le partenaire au profit d'une synchronisation convaincante et un résultat de plus en plus encourageant.

En 2012, la Malle Enchantée change d'habit et devient la Malle des Indes, rapportée des grands voyages d'orient. Le ménestrel Mouchet vient présenter les secrets interdits que les mages lui ont confié. Apparait alors Mariotte subitement au milieu d'une scène entourée entièrement du public, sortant d'une malle précédemment ouverte, transpercée et traversée de lances de tous ses côtés.

Un décor de motifs byzantins, une musique aux sons du désert, en plus d'être une discipline très technique, la magie s'est ancrée à la trame du spectacle par une nouvelle histoire aussi intrigante et mystérieuse qu'elle ne pouvait l'être à l'époque.

La célèbre malle des indes connues des plus grands magiciens a donc été revisitée afin d’être présentée devant l'un des plus grands et riches maréchaux du royaume de France.

La magie semble être un domaine au possibilités infinies, où le rêve est la matière première que le groupe d'illusionnistes de Rais-créations ne cesse de remettre à l'épreuve et de partager au public, mais aussi aux autres membres de l'association.

Suivez le guide pour nous voir en pleine action ICI