Compères et commères

manips

Ecoutez,écoutez voir mon fabliaux qui saura vous montrez comment...

Ainsi commencent nombre de fabliaux, ces drôles de petits récits prenant souvent la forme de contes, très prisés au moyen-âge. Ils stigmatisent de manière burlesque les travers de la société ( cupidité, avarice, flatterie, bêtises...).

Ils se moquent aussi de l'idéal de l'amour courtois en s'attardant sur l'adultère et le trio amoureux, ils deviennent alors volontiers grivois. Enfin, ils ont une portée morale ou ... amorale.

Nous puisons donc dans ces textes médiévaux en les adaptant au besoin.

Le répertoire est large, chaque membre de la troupe ( une vingtaine de personnes allant de 10 à plus de 60 ans! ) trouve aisément son compte. Les fabliaux nous permettent d'exagérer grandement les traits de caractères, ils sont le terrain propice pour affirmer les talents de comédiens.
Enfin, le plus important. L'idéal de la troupe est de rire et s'amuser, cela tombe bien,les fabliaux ne sont que farces...

Retrouvez nous en photos ici